Toba 2016 – Meoto Iwa, les Rochers Mariés de la préfecture de Mie

toba-2016-meoto-iwa

Jeudi 14 avril 2016 – Fin d’après-midi


Je suis arrivée en début d’après-midi à Toba dans la préfecture de Mie et il me reste encore du temps après avoir vu les plongeuses d’huîtres perlières de Toba pour aller jusqu’aux célèbres Rochers Mariés à Futamino Ura.

Ces Rochers Mariés ou Meoto Iwa sont pour moi très emblématiques du Japon et font partie des meilleures vues, les plus symboliques avec le Mont Fuji, Amanohashidate et le Torii de Miyajima.

Quelques minutes avant de découvrir ces paysages mythiques je suis comme une gosse devant les cadeaux au pied du sapin.

Le trajet en train JR est gratuit avec mon JR Pass et ne dure que quelques minutes pour faire les huit petits kilomètres depuis la gare JR de Toba. Cela me permet de repasser le long de la côte et d’admirer la baie.

Arrivée vers 17 heures à Futamino Ura, je tombe sur plusieurs pancartes indiquant le chemin vers les Rochers Mariés.
toba-2016-meoto-iwa-map

La balade à pied qui dure un petit quart d’heure, est tranquille dans ce village et j’arrive vite au bord de l’océan. J’en profite pour rajouter la plaque d’égout des Meoto iwa à ma collection de plaques d’égout.


toba-2016-meoto-iwa-futami

toba-2016-meoto-iwa-plaque-egout

Le chemin, le long du rivage, est bordé de pins et passe devant de superbes maisons et du musée Hinjitsukan.


toba-2016-meoto-iwa-futaminoura-bay-promenade

toba-2016-meoto-iwa-maison-hinjitsukan

Il n’y a vraiment pas grand monde. Est-ce parce que le soleil va bientôt se coucher ? Les gens viennent de préférence le matin afin de voir le soleil se lever derrière les rochers. Plus particulièrement en juin où il se lève pile-poli entre les deux rochers. La plage de sable fin est déserte et je déchiffre la pancarte de prévention des tsunamis …


toba-2016-meoto-iwa-plage

toba-2016-meoto-iwa-tsunami-evacuation

Ca y est je suis à quelques pas de les voir et je pénètre dans le sanctuaire en passant sous deux torii.


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-torii-1

toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-torii-2

Tadaaaammmmmm !!!!
toba-2016-meoto-iwa-1


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-torii-3

toba-2016-meoto-iwa-2

Meoto Iwa, ceux sont deux rochers sacrés au bord du rivage de la baie d’ise qui sont reliés entre eux par une énorme corde tressée de paille de riz, Shimenawa qui purifie l’espace autour d’elle.

Ces rochers représentent le couple uni par le mariage. Ils sont juste à côté du sanctuaire Futami Okitama où se rendent les couples qui viennent y prier pour espérer un bon mariage.

Même si les rochers sont beaucoup moins grands que ce que j’avais imaginé, ils restent super beaux. On aperçoit un tout petit torii sur le plus gros rocher qui par sa plus grande taille représente l’homme (question de statistiques).

La marée descend et le plus petit rocher qui représente la femme a sa base découverte. Il est plus sympa de venir entre les marées haute et basse afin d’avoir une vue des Meoto Iwa entourés d’eau.

La corde est excessivement lourde et est changée à l’occasion d’une cérémonie.


toba-2016-meoto-iwa-lever-soleil

En face des Rochers Mariés se trouve le sanctuaire Futami Okitama bâti au pied de la colline qui surplombe l’océan.


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-1

toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-2

On y trouve un nombre incroyable de statues de grenouilles de toute taille disséminées un peu partout. Comme à Matsumoto dans la rue Nawate dori au bord de la rivière, les grenouilles (kaeru) auraient le pouvoir de faire revenir les gens ou les objets.


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-kaeru-2

toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-kaeru-1

Il y a moins de grenouilles ici qu’au temple bouddhiste Nyoirinji ou Kaeru Dera près de Fukuoka, en même temps c’est pas facile de les surpasser à ce niveau mais ici on en trouve un peu partout.


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-kaeru-6

toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-kaeru-5


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-kaeru-3

toba-2016-meoto-iwa-4

La vue de dos des rochers n’est pas aussi fantastique que celle de face.


toba-2016-meoto-iwa-5

toba-2016-meoto-iwa-6

J’achète une plaque de bois (ema) à 500 yens où l’on écrit ses vœux mais comme je fais la collection (encore une !), je la garde avec moi. C’est clair qu’une fois qu’on a vu les Rochers Mariés et fait la courte visite du sanctuaire il n’y a plus grand chose à voir.


toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-ema

toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-torii-4

Sauf à profiter du moment présent tant souhaité et à se délecter de la vue, du bruit des vagues et de l’odeur de la mer. Comme à Miyajima, comme à Kawaguchiko, comme à Amanohashidate, bien mémoriser et se remplir du sentiment de bien être à se trouver là.

toba-2016-meoto-iwa-3

Voilà ! Ca s’est fait !


toba-2016-meoto-iwa-futamino-ura-station-3

toba-2016-meoto-iwa-futamino-ura-station-2

Bien remplie donc de contentement je m’en retourne à Toba. La nuit tombe très vite et j’arrive à la gare sans avoir croisé quelqu’un. La gare est déserte, complètement déserte, il n’y a plus d’employé présent.


toba-2016-meoto-iwa-futamino-ura-station-1

toba-2016-meoto-iwa-futamino-ura-station-train

Je me retrouve sur le quai toute seule en souhaitant ne pas avoir loupé le train. Mais non, il arrive tranquillement, à l’heure évidemment. No stress en ce qui concerne les transports ferroviaires dans ce pays. Ni de stress pour rien d’ailleurs.

Bye bye Meoto iwa !

toba-2016-meoto-iwa-sanctuaire-futami-okitama-kaeru-4

Partagez cet article :