Matsue 2019 – Petit tour au château

matsue-2019-chateau

 

Dimanche 7 Avril 2019


 

Pour ce sixième voyage, l’idée est de découvrir de nouveaux endroits et j’avais envie de faire un tour à l’ouest de Honshu sur sa côte nord dans la préfecture de Shimane. Je n’y ai jamais mis les pieds et j’avais très envie de voir Matsue, sa capitale, et aussi la petite ville voisine de Sakaiminato, qui a vu naître le mangaka, Shigeru Mizuki.

Par contre, depuis Matsuyama ,cela fait une belle trotte de six heures en train avec un changement à Okayama. Du coup cette journée de dimanche va être pas mal perdue en transport et la visite de Matsue va être très courte.


okayama-2019-train-gare

okayama-2019-train-anpanman-1

 

Je reprends le même train que la veille à 8h10. Le très chouette train « anpanman Train » se coupe en deux au nord de Shikoku avec ma partie qui va à Okayama et l’avant du train qui va à Takamatsu. Heureusement que les indications des bons wagons sont données en anglais dans le train …

Il fait très beau, c’est dommage de gâcher ce soleil avec 6 heures de train. Mais quand je regarde la météo de Matsue je vois qu’il va bien pleuvoir quand j’arrive….

Le train suivant coupe Honshu dans sa hauteur sud-nord et malheureusement comme quand j’avais été à Tottori depuis Himeji, on quitte le beau temps pour un ciel chargé de nuages. Mais pas de pluie, c’est l’essentiel. Je n’ai toujours pas eu besoin d’acheter mon parapluie transparent sur ce séjour donc pour l’instant je ne vais pas me plaindre de la météo.

Le temps de faire le check-in à l’hôtel à 600 mètres de la gare, il est déjà 15h. Cela ne me laisse pas beaucoup de temps pour faire ma balade.

Je privilégie la visite du château de Matsue à 3 km et pars à la découverte à pied de la ville.


matsue-2019-1-centre-ville-2

matsue-2019-1-centre-ville-1

Il y a plusieurs rivières et canaux à Matsue ainsi qu’un très grand lac. Pour commencer je longe un canal puis me retrouve sur des boulevards sans âme ni passant d’ailleurs. Quelques voitures de temps en temps sur les larges boulevards. Je passe par quelques rues commerçantes complètement désertes, remplies de commerces et restaurants qui semblent en promettre mais qui sont tous fermés.
De temps en temps, je croise un couple ou un passant seul. Mais il n’y a personne dans toutes ces rues. Est-ce parce que nous sommes dimanche ?

C’est inhabituel pour moi car partout ailleurs dans le Japon les rues sont pleines de gens qui sortent le dimanche. Bon … pas ici.  Avec, en plus, un ciel chargé, sans luminosité et une humidité venue de la mer non loin, le tableau de Matsue n’est pas très engageant. J’espère me faire une fausse idée mais je ne le saurai pas puisque demain je vais visiter les alentours.


matsue-2019-1-centre-ville-3

plaque-matsue-2-2019

J’arrive enfin au château !


matsue-2019-1-chateau-1

matsue-2019-1-chateau-2

Le château en jette bien quand même avec tous ces cerisiers en pleine floraison qui sont plantés devant et dans les petits parcs adjacents. Quelques stands de yakitori, okonomiyaki et takoyaki ajoutent de la couleur à cet ensemble un peu noir et blanc du fait du peu de lumière.


matsue-2019-1-chateau-plan

matsue-2019-1-chateau-6

Le donjon du château est d’origine. Il fait partie des 12 châteaux du Japon dont le donjon est resté intact depuis leur construction.


matsue-2019-1-chateau-3

matsue-2019-1-chateau-4

Je vais ensuite voir la rue des samouraïs et après avoir marché le long des canaux qui longent les murailles du château, j’arrive dans une rue avec un muret tout le long et des maisons à l’ancienne. je ne suis pas sûre d’être arrivée au bon endroit.

En résumé, c’était une visite très rapide de Matsue. Je n’en ai pas beaucoup révélé du coup en trois heures de temps sous la grisaille lors d’un dimanche dépeuplé. C’est sûr que cela ne donne pas super envie ! Pourtant il y a pas mal de choses à voir dans cette ville mais il m’aurait fallu plus de temps. En tout cas, je suis dans une petite ville bien placée pour ma journée de demain aux alentours qui elle va beaucoup me plaire.

Partagez cet article :