Shimanami Kaido 2014 – 35 km depuis Onomichi

shimanami-kaido-2014

Samedi 22 novembre 2014


 

Pas un once de sport ne trouble ma petite vie en général mais j’aime bien les balades à vélo surtout quand le paysage s’y prête. Aussi quand j’ai vu qu’il existait une longue piste cyclable qui se déroulait au milieu des petites îles de la mer intérieure de Seto, j’avais très envie de tenter l’expérience pour la beauté des paysages qu’offre ce coin du Japon.

J’ai une heure de train depuis Kurashiki pour rejoindre la ville d’Onomichi qui est le point de départ de la piste cyclable. Je prévois de faire une petite partie des 70 km que compte le circuit dans sa totalité, faut pas pousser non plus, je suis en vacances.

La piste cyclable relie la grande île d’Honshu à sa voisine Shikoku au sud en passant par six petites îles et six ponts dans la mer intérieure de Seto disposées à la manière de pas japonais.

Si vous êtes attentifs, avec la règle des piquets et des intervalles qu’on nous martelait à l’école, il manque un pont dans mon explication. En fait le premier pont qui part d’Onomichi est zappé pour les vélos car il n’y a pas de place pour une piste cyclable. On commence la balade en douceur en prenant un ferry pour rejoindre la première île, Mukaishima.

Je suis arrivée un peu tard, vers 10 heures, à Onomichi au point de location des vélos situé à droite de l’embarcadère des ferries dans un parking voitures logé sous une route. Il n’y a presque plus de vélos à louer et je dois me contenter d’un des derniers vélos pour 1000 yens la journée seulement . Il est un peu vieillot avec trois vitesses quand même mais je n’ai pas osé y toucher de peur de dérailler.


shimanami-kaido-ferry.2014

 

Me voilà prête pour mon petit bout de Shimanami Kaido.

Le temps est vraiment beau pour cette journée et contribue grandement à la réussite de la journée. En cas de pluie, je n’aurais même pas tenté l’expérience.

La traversée en ferry est très courte et ne coûte que 110 yens.

Il y en a toutes les dix minutes maximum.

Comme moi, tous les gens à bord ont un vélo.

Nous débarquons sur le quai et hop, la balade peut commencer.


shimanami-kaido-2014-panneau

Il y a deux ou trois itinéraires possibles différents par leur difficulté.

Sans trop me poser de question je suis la piste cyclable indiquée au sol par une ligne continue bleue et ça tombe bien c’est l’itinéraire le plus facile.

Impossible de se perdre et de temps à autre on rencontre des panneaux indiquant les distances à parcourir jusqu’au prochain pont.

La première île du circuit est Mukaishima. On en longe la côte sur la moitié du parcours en passant à un moment sous un beau pont rouge qui mène à Iwashijima que l’on laisse à notre droite.

shimanami-kaido-mukaishima bridge 2014

 

Le premier grand pont que l’on doit prendre, Innoshima bridge long de 1270 mètres, apparaît 9 km après le départ. Il culmine à 50 mètres de hauteur et pour l’atteindre on doit prendre les petites pistes cyclables dédiées aux vélos qui font pas mal de lacets afin de pédaler sans trop d’effort. On se retrouve enfin sur le pont sur une double piste cyclable dans une tunnel sous la route.


shimanami-kaido-2014.innoshima-bridge

shimanami-kaido-2014.innoshima-bridge-piste

On atteint la deuxième île du circuit, l’île Innoshima que l’on parcoure sur une petite partie de 9 km environ en longeant la côte sur la dernière section avant le deuxième pont, le Ikuchi bridge. Il y a, à un moment, une jolie montée où je galère un peu mais en général c’est très facile.


shimanami-kaido-2014-innoshima-island

shimanami-kaido-2014.ikuchi-bridge-piste

Tout le long on trouve plusieurs petit endroits où s’arrêter pour profiter des points de vue. On passe par de petits villages, les orangers sont couverts de fruits.

 

Avant de franchir le pont un espace de détente avec une table d’orientation. La vue sur la mer de Seto est reposante.


shimanami-kaido-2014.ikuchi-bridge

shimanami-kaido-2014.ikuchi-bridge-table-orientation

Le pont mesure seulement 790 mètres mais est très élégant avec ses haubans.


shimanami-kaido-2014.ikuchi-bridge-piste2

shimanami-kaido-2014.ikuchi-bridge-piste3

Une fois de l’autre côté sur l’île Ikuchijima la descente en douceur est très agréable et laisse le temps de profiter de la vue tout en avançant.


shimanami-kaido-2014-ikuchijima-jardin

shimanami-kaido-2014-ikuchijima-jardin-2

Il y a une douzaine de kilomètres avant d’arriver au pont suivant. Sur cette île toute la balade longe le bord de l’eau et même s’il y a de temps en temps quelques zones industrielles, on peut tomber sur de jolies paysages et des petits ports de pêche. Les maisons dont certaines ont des tuiles bleues ont parfois de très beaux jardins et ça vaut le coup de d’aller jeter un oeil.


shimanami-kaido-2014-ikuchijima-port-tuiles-bleues

shimanami-kaido-2014-ikuchijima-port

Cela fait une trentaine de kilomètres que je pédale et je me dis que le mieux est l’ennemi du bien, ça m’arrange. Alors je m’arrête sur la plage de Setoda pour faire une longue pause.


shimanami-kaido-2014-ikuchijima-setoda-beach-1

shimanami-kaido-2014-ikuchijima-setoda-beach-2

C’est un endroit très paisible avec quelques personnes qui flânent sur le sable ou dans les cafés. Un bus abandonné très art contemporain juste à côté de barrières de chantier dont je fais la collection ici en forme de lapin.


shimanami-kaido-2014-ikuchijima-setoda-beach-3

shimanami-kaido-2014-ikuchijima-setoda-beach-plots-chantier-lapins

Je repars en arrière à 3 km au port de Setoda pour attraper le ferry qui me ramènera à Onomichi avec mon vélo. La traversée se fait alors que le soleil commence à se coucher et c’est une belle façon de terminer cette balade tranquille. Elle dure environ 40 minutes et me coûte 1600 yens. Le ferry est à 15h20 c’est un peu tôt mais la nuit tombe vers 17 heures avant l’heure du prochain ferry.


shimanami-kaido-2014-ikuchijima-setoda-port-ferry

shimanami-kaido-2014-ikuchijima-setoda-port-takaneo-bridge

Le port d’onomichi est baigné des lumières rouges du soleil couchant. C’est une ville que je n’ai pas pris le temps de visiter mais où il y a pas mal de choses à voir.


shimanami-kaido-2014-onomichi-port-ferry

shimanami-kaido-2014-onomichi

Voilà, belle réussite pour ce petit Shimanami Kaido aujourd’hui. Tout le long il y a pas mal de choses à voir et on trouve plusieurs endroits pour manger ou se poser. Il n’y a pas beaucoup de cyclistes ce qui permet d’être très tranquille. Comme souvent au Japon, les activités touristiques comme le Shimanami kaido sont très bien renseignées. Il y a beaucoup d’infos sur tout le trajet, des plans, des panneaux et indications. Il y a 13 points de retraits et de dépôts de vélos tout le long des 70 km et une ligne de bus passant à proximité pour ceux qui voudraient rentrer en bus et laisser les vélos aux points de locations. Option que je n’ai pas prise en 2019 pour éviter de payer le bus et aussi de perdre la caution du vélo de 1000 yens.

Je tenterai de faire l’autre partie du circuit en 2019 depuis Imabari mais je serai très déçue car le trajet est moins joli et la route est plus difficile avec beaucoup de côtes. Il n’y a pas grand chose à voir à part les beaux points de vue depuis les ponts. De plus comme il n’y a pas de ferry c’est l’aller ET le retour qu’il faut faire en vélo. Je ne réussirai pas à rejoindre Setoda pour boucler le circuit …

 

Partagez cet article :