Kibune et Kurama – 2012

Kibune Kurama

 

Lundi 9 avril 2012


Tout près de Kyoto, à une petite demi-heure de train, on peut faire une balade dans les collines du coté de Kibune et Kurama.
A Demachiyanagi, au nord de Kyoto, il faut prendre le train de la ligne Eizan et s’arrêter une station avant Kurama, Kibune-guchi pour faire le chemin depuis Kibune vers Kurama d’où on reprend le train pour le voyage retour.


Train pour Kibune

J’achète mon billet à la gare à un agent pas très aimable. On est sensé s’acheter le billet à un distributeur mais …. autant demander, non ?
On peut faire la balade dans les deux sens mais le trajet Kibune – Kurama offre l’avantage de pouvoir finir dans le onsen de Kurama et aussi la gratuité de la visite du sanctuaire puisqu’on arrive par le haut de la colline.
Je descends donc à Kibune-guchi, toute petite gare, et remonte la route à pieds durant une vingtaine de minutes jusqu’au village.


kibune kurama gare

kibune kurama

A l’entrée du village un pont rouge enjambe le ruisseau et donne le départ de la montée. Une fois encore grâce au reveil de ma charmante voisine de dortoir, je suis au pied de la colline autour de neuf heure du matin et je ne croise qu’une ou deux personnes lors de mon ascension. Une fois au sommet, je goûte avec plaisir le calme d’un petit temple pour moi toute seule. Le bruit d’une petite fontaine de bambou rajoute encore à ce tableau idéal. Je n’ai jamais douté de ma présence ici mais là, je suis encore plus convaincue.


kibune kurama

kibune kurama

Imaginez-vous, là, assis sur un banc, écoutant le glou-glou de la fontaine et les chants japonais des oiseaux, les rayons du soleil passant au travers des branches des arbres du sommet. Rhâââ ..


kibune kurama

kibune kurama

kibune kurama


kibune kurama

kibune kurama

Voici enfin les racines nues vues sur un blog lors de la préparation de cette journée. Je n’étais pas la seule à chercher le meilleur angle de prise de vue car un petit papy assis sur son fauteuil pliant (à la meilleure place !), son appareil sur trépied, était là depuis un bon bout de temps visiblement à attendre la meilleure lumière de la matinée.

J’entame la descente et trouve rapidement le temple principal de Kurama.


kibune kurama

kibune kurama

 Ce cèdre monumental est orné d’une corde de paille de riz et qui signale l’entrée dans un lieu sacré.

A la fin de la balade, tout à côté de la gare de Kurama se dresse la statue du Tengu Sojobo.

kibune kurama

Vers 13 heures, je décide de retourner à Kyoto. J’ai le train pour moi toute seule ! Sur la route, il se remplit de collégiens tous en tenue, jupette plissée ou costume cravate bleu-marine. Certains profitent du trajet pour se changer et mettre leur tenue de Base-ball rouge et blanche. Le sport préféré des Japonais !


kibune kurama

kibune kurama train

La journée est loin d’être terminée,et ce que je vais voir à Kyoto cet après-midi va terminer la journée magnifiquement.

 

Intégralité des photos de cette journée :

14° jour – Kibune-Kurama puis Kyoto Parc Maruyama

Passer au jour suivant : Kyoto : Du chemin des philosophes au parc Maruyama

ou

Retour à l’accueil

Partagez cet article :