Tokyo 2017 – Nakano et Ueno ( Ameyoko)

tokyo-2017-nakano

 

Vendredi 1 décembre 2017


J’avais prévu d’aller au Mont Takao mais la vilaine météo me fait rester sur Tokyo aujourd’hui et j’en profite pour retourner voir deux coins de la capitale qui m’ont beaucoup plu lors de mes précédentes virées. Ceux sont Nakano à l’Ouest de Shinjuku et Ameyoko à Ueno.

Une fois encore je peux utiliser mon pass de train JR pour rejoindre Nakano à trois stations de Shinjuku avec la Chuo Line.


tokyo-2017-nakano

tokyo-2017-nakano-broadway

En sortant de la gare on tombe directement sur la shotengai ( galerie commerciale couverte) de 200 mètres de long qui aboutit au Nakano Broadway, immeuble de trois étages et foisonnant de petits magasins dont une grande partie spécialisée dans les mangas et tous ses produits dérivés ( costumes, figurines d’époque ou actuelles, BDs, vidéos, etc …) dont l’enseigne la plus connue est Mandarake. On peut rester dans ce centre commercial plusieurs heures à fouiner dans les boutiques dont certaines parfois ne laisse à peine la place de passer qu’à un client tellement tout est entassé.

Loin du clinquant, moderne et gigantesque Akihabara, ici c’est un peu plus une ambiance de marché couvert dont les murs sont un peu décrépis qui regroupent aussi des boutiques de fringues, un petit supermarché, boutiques de perruques et habits cosplay etc …. Cette fois-là presque tout le dernier étage avait ses rideaux baissés mais j’ai dû faire les deux premiers étages plusieurs fois sans même m’en rendre compte ou presque tellement il y a à découvrir.

Mais aujourd’hui, je ne retourne pas à Nakano pour le shopping mais pour toutes les ruelles qui sont tout autour de la shotengai et du Nakano Broadway.


tokyo-2017-nakanotokyo-2017-nakano

tokyo-2017-nakanotokyo-2017-nakano

Ces ruelles sont pour moi tellement riches de créations artistiques pour décorer les façades de restaurants ou magasins que la visite devient comme une visite d’expo.


tokyo-2017-nakanotokyo-2017-nakano

tokyo-2017-nakanotokyo-2017-nakano

 

 

 

C’est un quartier qui me rappelle certains endroits d’Osaka fait de ruelles remplies d’objets du quotidien posés au sol, de fils électriques en abondance, de façades colorées.

J’apprécie beaucoup le côté foutraque et bordélique de ce quartier mais tout en restant très clean et accueillant.

 

tokyo-2017-nakano


tokyo-2017-nakanotokyo-2017-nakanotokyo-2017-nakano

 

Je quitte Nakano et son joyeux capharnaüm coloré pour rejoindre la gare tout à côté et prendre à nouveau les trains JR vers Ueno situé au nord-est de Tokyo.

Ueno est aussi un quartier que j’affectionne pour sa variété de styles et plus particulièrement son quartier Ameyoko qui abrite un vieux marché très populaire.


tokyo-2017-gare-ueno

tokyo-2017-taxis-ueno

Je sors de la gare côté sud sans passer par le parc et son zoo car la nuit tombe déjà. Un rapide petit tour au magasin de jouets Yamashiroya situé juste de l’autre côté du boulevard en entrant dans Ameyoko, pour faire les achats de souvenirs et voir si je peux compléter ma collec de petites voitures utilitaires japonaises. Je cherche partout une version miniature du camion rose de livraison d’alcool mais pas sûr que ce modèle existe aussi je me contente de bloquer dessus à chaque fois que j’en vois un vrai. Ils n’ont pas peur de mettre des couleurs sur leurs véhicules. J’ai même vu un tractopelle violet écarlate lorsque j’étais en vélo à Shikoku.

camion-rose-livraison-alcool-tokyo


camion-rose-livraison-alcool-tokyo

Le quartier Ameyoko est assez grand.Situé entre la gare de Ueno et celle de Okachimachi, il y a plusieurs ruelles pavées coincées entre deux boulevards dont deux qui longent la ligne de train en hauteur de la Yamanote line. C’est d’ailleurs assez impressionnant de voir passer les trains juste au dessus de nous.


tokyo-2017-ameyoko
tokyo-2017-ameyoko

tokyo-2017-ameyoko
tokyo-2017-ameyoko

On y trouve un peu de tout : nourriture à déguster sur place, épiceries, vêtements bon marché, bars, restaurants, salles de jeu, etc ..

C’est aussi à la nuit tombée le lieu de rendez-vous des gens qui sortent du boulot et qui en profitent pour boire un coup en mangeant quelques portions de spécialités locales. Un petit côté espagnol avec leurs bars à tapas. Il y a une bonne ambiance dans ces ruelles.


tokyo-2017-ameyoko
tokyo-2017-ameyoko

tokyo-2017-ameyoko
tokyo-2017-ameyoko