Arrivée à Yokohama – 2017

yokohama-trottoir

Mardi 14 novembre 2017


 

Je n’ai pas pris une seule photo ce premier jour … ou plutôt ce premier soir.
La photo ci-dessus a été prise lors de voyages précédents (ici en 2012 et ici en 2016) qui vous en montreront bien plus sur cette ville que j’aime beaucoup.

Ma première nuit au Japon est prévue à Yokohama, seulement y passer la nuit et foncer à Okayama le lendemain matin.
Mon avion a atterri à 19h30 à Haneda et je suis partie de chez moi presque 24 heures auparavant. Je suis un peu crevée, étonnamment je ne suis pas hyper excitée d’être arrivée. Et j’ai enchaîné les petites galères ce premier soir depuis que j’ai posé le pied sur le sol japonais.

J’avais vu comment rejoindre Yokohama depuis l’aéroport d’Haneda en prenant la Keykiu line mais arrivée en gare de Yokohama je ne savais pas comment rejoindre la station Kannai où se trouvait mon hôtel.
J’ai tourné pendant une demi-heure pour trouver le métro, l’office de tourisme de la gare étant fermé quand je suis arrivée. Pourtant je suis déjà venue deux fois mais impossible de me rappeler où trouver le métro ou les trains JR.
Quand enfin je suis arrivée à destination sans m’être trompée de train, Youpi, je m’aperçois que ma carte de transport Suica a dû tomber de ma poche sitôt mon entrée dans le train de l’aéroport.
J’ai donc dû aller voir les agents à la sortie du métro pour leur expliquer que je suis un peu dans la mouise avec un vocabulaire anglais/japonais plus que limité. Ils sont vraiment hyper sympas et se cassent la tête pour m’aider en me donnant un ticket à présenter à l’aéroport de Haneda pour qu’ils me rendent ma carte si par hasard ils la retrouvaient. Bon perso je fais une croix dessus tellement ça va être compliqué de leur expliquer quand j’y retournerai dans quatre semaines.
Heureusement que j’avais encore deux autres cartes Suica d’un voyage précédent avec mes chouchous et j’ai donc pu m’en sortir comme ça. Ouf !!

Je pose enfin ma valise vers 22 heures et je décide malgré la fatigue de profiter de cette chouette ville et d’aller faire un tour sur le port qui est magnifiquement éclairé la nuit.

Mais une fois en route je vois qu’il ne me reste plus de batterie …. et c’est sûr je n’allais pas retrouver mon chemin pour rentrer. (Pour me déplacer au Japon j’ai au préalable téléchargé une carte google de toutes les villes où je me rends pour pouvoir l’utiliser hors connexion avec le GPS.)

Allez au dodo et je me prends des gyozas dans un konbini pour ne pas tout rater ce premier soir.
Mince ils sont à peine chauds et je n’ai pas de baguettes ..

Bon je vais mieux préparer demain !